Enjeux esthétiques de la numérisation de données chorégraphiques

Ce bref article pour diffuser mon mémoire de master 2, qui se trouve être à la base de mon travail de recherche actuel. Réalisé en 2011 dans le cadre du master Arts et médias numériques de l’université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Nicolas Thély, il porte sur les enjeux esthétiques des projets de numérisation ayant lieu depuis quelques années en France dans le domaine de la danse.

« […] La dynamique de numérisation dans laquelle sont entrés les acteurs liés à la danse fait surgir de nouvelles questions quant à l’archive et le rapport que nous y entretenons. Nous nous intéresserons ici particulièrement à la façon dont les archives sont constituées, transmises aux publics, chercheurs et artistes, à la façon dont nous pouvons nous les approprier au sein de l’espace numérique, et aux conséquences que cela peut avoir quant au sens qui leur est donné. Comment l’archive prend-elle forme dans l’espace numérique, que devient-elle, comment existe-t-elle, comment peut-elle être interprétée ? Quelles possibilités offre le numérique ? Quelle archive se fabrique lors de la numérisation, quelle image de la danse se construit ?  […] »

“La fabrique de l’archive : enjeux esthétiques de la numérisation de données chorégraphiques”
Télécharger le mémoire (Pdf | 1,5 Mo)